Demander un entretien

Télécharger une brochure

« Travailler en Norvège a été une expérience enrichissante »

2 septembre 2019

Étudiante en première année du Mastère Direction artistique en design graphique UX/UI à l’École de Condé Paris, Mathilde Londé est actuellement en stage à Oslo, au sein de l’agence Bleed, grâce à une bourse Erasmus.

Pourquoi avez-vous choisi d’effectuer votre stage en Norvège dans le cadre de votre cursus à l’École de Condé ?

Je souhaitais initialement partir en Australie, mais ça a été très compliqué de communiquer avec des agences là-bas. Je me suis donc tournée vers les pays d’Europe. Ce n’était pas un pays en particuliers qui m’intéressait mais la qualité de l’agence dans laquelle je réaliserais mon stage. Je suivais Bleed sur Instagram. J’aimais beaucoup leurs réalisations. J’ai postulé et ça a marché. Je suis donc partie en Norvège.

 

Qu’est-ce-que ce stage vous a apporté ?

Ça a été très enrichissant. J’avais mes clients attitrés. J’ai donc pu travailler sur un projet de A à Z pendant trois mois. Il fallait réaliser toute l’identité visuelle d’un festival, des affiches à la communication, en passant par le site Internet. J’ai eu le temps de faire une grande partie du projet. Cela été une expérience passionnante d’être designer au sein d’une agence norvégienne.

 

Qu’est-ce que vous avez préféré dans le cadre de ce stage ?

Il y avait une grande part de créativité, rien n’était imposé, il fallait tout inventer. C’était donc très intéressant de pouvoir laisser libre cours à mon imagination et de proposer des inflexions qui me plaisaient au projet.

 

En quoi les enseignements de l’École de Condé vous ont-ils aidée à prendre en main les missions qui vont été confiées ?

J’ai eu le sentiment que nous sommes très bien formés à l’École de Condé. Tout d’abord, en termes de rythme de travail, car on travaille beaucoup à l’École. A l’agence, l’équipe m’a fait des retours très positifs, on me disait souvent que je travaillais vite et de façon efficace. Je pense que c’est parce qu’on a beaucoup de projets à l’École de Condé. Cela nous aide à nous adapter au monde professionnel, car cela permet d’être déjà dans la création, de savoir prioriser et de maîtriser les logiciels.

 

Quelles sont, selon vous, les qualités nécessaires pour un Directeur artistique ?

Il faut être créatif, mais aussi savoir se démarquer. Être un bon Directeur artistique, c’est aussi savoir se remettre en question, remettre en question son travail et échanger avec les autres membres de l’équipe pour savoir si on va dans la bonne direction.

 

Est-ce qu’Oslo est une destination agréable pour réaliser son stage à l’étranger ?

Oslo est très sympathique. C’est une ville très calme. Il y a un côté assez écologique, il y a peu de voitures dans la ville, tout le monde prend les transports en commun. Pendant la période où j’y séjournais, le soleil se couchait très tard, vers deux heures du matin et il se levait à quatre heures du matin. Il faisait quasiment jour tout le temps. C’était le printemps, donc c’est une période plus facile que l’hiver car il neige beaucoup pendant l’hiver en Norvège, alors que pendant que j’y étais, le climat était plus doux. Les gens sont très civils, très avenants. Ça s’est très bien passé.

 

Votre conseil pour les étudiants qui veulent partir étudier à l’étranger ?

Foncez ! Ne vous arrêtez pas au premier refus quand vous postulez. Évidemment, c’est plus compliqué que de trouver un stage en France mais il faut s’accrocher, cela vaut vraiment le coup. Mon second conseil une fois que vous êtes sur place : profitez-en, prenez cela comme une nouvelle expérience. C’est une façon de s’enrichir de façon personnelle et professionnelle.

Inscrivez-vous à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.