Demander un entretien

Télécharger une brochure

Ambre Lormeau exposée à la BNF

19 juin 2019

Le projet de fin d’études d’Ambre Lormeau, Directrice artistique du groupe AD Éducation, et enseignante en design graphique en édition à l’École de Condé Paris, est exposé du 18 juin au 11 août 2019 dans les vitrines de la salle F de la BNF.

En quoi consiste votre projet de fin d’études ?

 

Mon projet de fin d’études, Fusio, est un outil communicationnel visant à représenter graphiquement les notes olfactives. Il est conçu comme une interface entre le parfumeur et le client dans la parfumerie sur mesure.

 

La parfumerie sur mesure est une petite branche de la parfumerie alternative ou de niche (haut de gamme). Ce sont des parfums de luxe qu’on ne trouve pas forcément dans les magasins de grande consommation. Dans la parfumerie alternative, certains parfumeurs proposent à leurs clients de créer pour eux un parfum sur mesure. L’échange pour commander son parfum peut toutefois se révéler ardu. En effet, le parfumeur emploie des termes plus techniques que son client. De plus, la perception des odeurs est quelque chose de très subjectif.

 

J’ai donc créé un objet communicationnel qui s’appuie sur un code graphique capable de retranscrire visuellement les odeurs sans les sentir pour permettre au client et au parfumeur d’échanger sur une même base. L’idée est de permettre de créer un terrain commun entre les deux pour parler des odeurs sans les sentir.

 

Pourquoi avez-vous choisi de travailler sur la parfumerie ?

 

J’ai choisi de travailler sur la parfumerie parce que c’est un secteur qui m’a toujours passionnée. Je voulais mêler mes deux passions, le graphisme et la parfumerie.

 

Comment ça marche ?

 

Le concept de Fusio est construit autour de la structure de la pyramide olfactive : la décomposition par types de notes (tête, cœur, fond) d’un parfum dans le temps. La pyramide olfactive permet de classifier les odeurs dans le temps. Le parfum évolue. Quand on vaporise un parfum, on sent d’abord les notes de tête. Les notes de tête disparaissent ensuite, laissant place aux notes de cœur, qui perdurent quelques heures après la vaporisation. Enfin, les notes de fond peuvent durer plusieurs jours après vaporisation.

 

Les odeurs sont aussi classées en grandes familles : les hespéridés (agrumes), les florales, etc. De par leur constitution moléculaire, certaines familles se trouveront uniquement en notes de tête ou de fond. Par exemple, les hespéridés concernent uniquement les notes de tête d’un parfum.

 

J’ai donc créé des correspondances pour retranscrire les notes olfactives en différents systèmes visuels en m’appuyant sur des résultats collectés par le biais d’un questionnaire :  j’ai réalisé des correspondances communément établies par les gens entre les odeurs et des formes, des couleurs, des textures, et des émotions sur base d’un questionnaire.

 

J’ai ensuite construit un plateau qui représente 24 heures. Le client est informé que plus une pièce est grosse, plus l’odeur sera forte. Puis, le client est invité à choisir des pièces pour remplir le plateau avec des formes qui lui plaisent, des textures. Il choisit aussi une couleur générale. Elle permet de déterminer l’ambiance globale du parfum. Sur base de cette interface, le client remplit à l’instinct le plateau sur lequel il peut combiner différentes pièces.

 

Le design produit du plateau donne forme au code visuel et lui permet de devenir interface entre parfumeur et client. Il permet au client de participer à la constructionde son parfum grâce à un assemblage de formes tangibles est une expérience nouvelle.

 

Enfin, le parfumeur s’appuie sur ces résultats pour créer un parfum. Il est important de garder à l’esprit que Fusio ne lui impose pas une recette stricte mais lui donne une trame directive qui nourrira sa création. Par exemple, la pièce « note d’agrume » peut correspondre à une odeur de citron, comme à une odeur de bergamote. Libre au parfumeur de choisir.

 

L’avantage de cette expérience participative est qu’elle suscite chez le client un engouement décuplé pour le résultat obtenu, car il est devenu acteur physique de la création. Ce concept ménage la surprise de la découverte du parfum, tout en maîtrisant le résultat.

 

Pourquoi a-t-on besoin d’une alternative au discours quand on travaille dans la parfumerie ?

 

Les fragrances sont assez subjectives. C’est difficile pour le client de communiquer ce qu’il veut, alors que le parfumeur emploie un vocabulaire technique. Fusio permet de formuler son souhait à l’instinct et au ressenti.

 

Ce qui m’intéressait en réfléchissant à ce sujet, est que le design devient vecteur de communication entre émetteur et récepteur. Fusio est un outil de création certes, mais il est aussi un support communicationnel proposant une alternative au discours.

 

Une exposition à la BNF

 

En collaboration avec la Bibliothèque Nationale de France (BNF), l’École de Condé vous propose un cycle d’expositions d’un an pour présenter des projets de nos étudiants ou de nos alumni qui interrogent le lien entre arts et littérature. Ces projets seront exposés dans les vitrines de la salle F de la BNF.

 

A propos d’Ambre Lormeau

Ambre Lormeau travaille à Paris en tant que Directrice artistique du groupe des Écoles de Condé, où elle est aussi professeur en Design graphique. Elle cherche à transmettre sa passion pour le design sous toutes ses formes par son métier où le contact humain et la compréhension de l’autre occupe, pour elle, un rôle primordial.

Inscrivez-vous à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.