Demander un entretien

Télécharger une brochure

Mémoire collective

« histoire singulière »

Elodie Pierrat

Photographie

Depuis toute petite je suis fascinée par la seconde guerre mondiale. Durant mon enfance on me parlait toujours de cette période très succinctement, évoquant rapidement des anecdotes. Plus tard, j’ai photographié les camps de concentration et en parallèle réalisé des prises de vue des lieux de mon enfance ainsi que des portraits de mes grands-parents. En février 2013, j’ai compris que tout cela avait un lien. Mes grands-parents, ont vu et subi la terreur nazie. Dans mon projet, au travers des photographies de camps et des portraits d’anciens déportés, je parle de la mémoire collective, de ce passé que l’on a tous en commun. Une autobiographie à l’esthétique d’un documentaire me permet de m’interroger sur les notions de vérité et de témoignage, sur l’impuissance face au temps qui passe, sur la pertinence de la série et de la séquence. Par la photo de famille je réécris le passé de ses membres, et le mien.

une autobiographie à l’esthétique d’un documentaire

AGENDA

Rencontrez l’École de Condé près de chez vous !

Inscrivez-vous à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.