image de chargement

Actualités

École

L’École de Condé, partenaire du Paris Design Summit

Comment mettre le design au service de la durabilité et du bien commun ? C’est l’objectif des réflexions menées lors du Paris Design Summit, qui s’est tenu à Paris du 20 au 22 Février 2019 derniers et qui visait à mettre en place une stratégie cadre mondiale à horizon 2030 sur le design durable.

 

Trois jours pour sauver le monde

 

Dans le cadre d’un partenariat mis en place avec le Paris Design Summit, l’École de Condé a accueilli le 20 février un atelier mini Global Goals Jam sur son campus Parisien. Proposé aux professionnels internationaux du secteur (architectes, designers et urbanistes) et aux étudiants en Mastère Design Global de l’école, il avait pour objectif de poser les bases d’une réflexion et de construire des prototypes pour répondre aux enjeux locaux de développement durable des Nations Unies.

 

Invitée le 22 février à prendre la parole à la table ronde « Éducation et Culture du Design » aux côtés d’experts internationaux, Dominique Beccaria, Directrice Générale de l’École de Condé, s’est exprimée sur ces deux leviers majeurs pour changer le monde.

 

« Enseigner est un acte d’une responsabilité extrême, qui engage des existences. Notre responsabilité d’éducateurs, est immense. Nous devons porter une grande attention à ce que nos écoles soient des lieux de vie, des lieux porteurs de sens, qui incarnent le projet. Au sein de ces lieux, la qualité relationnelle n’est pas négociable. Nous travaillons avec la sensibilité, les émotions créatrices des étudiants, les nôtres également. Ce fonctionnement engageant ne va pas sans une grande sincérité. L’école se co-construit avec chacun des acteurs qui doivent se sentir porteur du projet qui les dépassent. Nous devons tous être au défi de nous- même. Enfin, il faut faire confiance au Design, se laisser traverser par sa pratique. Design, étymologiquement veut dire le dessein, le design est un projet pour l’autre, pour la société. Par sa pensée et sa méthodologie si singulière, la pratique du Design ouvre l’esprit, structure, fait l’expérience de l’altérité et nous projette dans la transformation du monde, nous y engage. En absorbant les innovations technologiques, mais sans renier le geste ancestral ou la force de la matière, le designer trouve des solutions pour inventer demain, pour engager le monde dans la transformation dont il a besoin. Pour construire un environnement plus durable, plus juste, plus beau. » Dominique Beccaria

 

Le design durable est un des grands sujets auxquels sont préparés et formés les étudiants de l’École de Condé. La participation de l’École à ce sommet reflète à ce titre une dynamique pédagogique de l’école, qui forme des designers qui travailleront à créer un monde plus durable, plus inclusif, plus équitable.

 

Inventer, créer et préserver la société de demain

 

A l’École de Condé, le design « n’est pas celui du beau », mais celui qui est au service de la société. Le monde entre à flots dans les problématiques abordées en Mastère. Qu’il s’agisse de réfléchir aux camps d’urgence, de repenser les espaces de travail nomades ou l’hôpital, de concevoir un dispositif de réalité augmentée pour l’opéra, de concevoir une collection capsule de vêtements innovants ou de réfléchir aux défis écologiques, l’étudiant en Mastère est impliqué en permanence dans les enjeux majeurs pour œuvrer à un monde meilleur.

 

Le design est une discipline humaniste, qui place les femmes et les hommes au cœur d’une réflexion sur la société. Face aux défis climatiques à venir et à l’accélération des innovations technologiques, les étudiants sont formés à répondre aux problématiques qui n’existent pas encore et auxquelles ils risquent d’être confrontés dans leur vie professionnelle.

 

Pour former les futurs designers, l’École de Condé mise avant tout sur la culture et l’interdisciplinarité.  L’objectif de l’établissement est de diplômer des étudiants qui seront acteurs des changements à venir. C’est pourquoi les programmes intègrent des cours de culture générale, de sciences humaines et sociales, d’outils de conception numériques.

 

« L’École de Condé pratique l’intelligence collective, croit en l’efficacité de la coopération et place le goût de l’altérité au cœur des pratiques. C’est la rencontre des sensibilités, des expériences, et des talents qui ouvre des espaces de création. La pensée Design est plurielle. Un designer est par essence à la croisée des chemins, il est prédisposé à la collaboration avec des personnes de compétences et environnements complémentaires. » Dominique Beccaria

 

En Savoir plus :

 

Global Goals Jam 2019

 

Le Paris Design Summit